[rank_math_breadcrumb]

Inauguration du Campus cyber France : Parsec cité parmi les premiers lauréats

par | Fév 16, 2022 | Technologie

Un an après l’annonce de la Stratégie Nationale Cyber, le Campus Cyber a été inauguré par
Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Frédérique Vidal,
ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche et de l’innovation, et Cédric O,
secrétaire d’Etat de la Transition numérique et des Communications électroniques. Ce campus
sera le fer de lance de la France en matière de politique cyber.

Extrait du communiqué de presse du Ministère de l’économie et des Finances

https://minefi.hosting.augure.com/Augure_Minefi/r/ContenuEnLigne/Download?id=76B2F178-B109-4133-8378-0A146613529B&filename=2030%20-%20%20Strat%C3%A9gie_cybersecurite.pdf

ANNEXE


Les premiers lauréats retenus sont les suivants :


OLVID – WORKSPACE / OLVID


L’objectif du projet est de développer une solution de visioconférence, chat et partage de
fichiers sécurisée qui offre une garantie sur la confidentialité et l’intégrité des données,
l’assurance de l’identité des interlocuteurs, un anonymat complet vis-à-vis des tiers, tout cela
sans avoir à faire confiance au moindre serveur, avec une simplicité d’usage, ouverte sur
l’extérieur et sans aucune limite sur le nombre d’utilisateurs.


 » PARSEC EVENT HORIZON / SCILLE


Le projet consiste à réaliser, par hybridation avec des produits existants, une suite bureautique
complète « Zero Trust » et « Zero Knowledge » (édition collaborative, messagerie instantanée,
stockage de fichier, moteur d’indexation, couplage annuaire d’entreprise …), permettant aux
utilisateurs de collaborer et d’échanger sans latence des données sensibles chiffrées de bouten-bout et signées en utilisant le Cloud Public comme pivot d’échange.
« 


CYBERSAFE OS / PROVE & RUN


L’objectif du projet CyberSafeOS est de fournir aux architectes des systèmes cyber physique,
une brique technologique essentielle sous la forme d’un système d’exploitation (OS) destiné à
être utilisé et intégré comme un composant off-the-shelf (COTS) lors de la conception de ces
systèmes pour répondre aux doubles exigences cybersécurité et sureté de fonctionnement.


CASES / CLEARSY


Le projet CASES vise à construire un calculateur générique sûr et sécuritaire souverain,
permettant de contrôler et commander des infrastructures critiques au plus haut niveau
d’intégrité. Il combine l’état de l’art en matière de calculateur et de logiciel, en ayant recourt
de manière raisonnée aux méthodes formelles.


OVERSEC / STORMSHIELD


Le projet Oversec vise à concevoir une brique logicielle multiplateforme intégrable dans les
différents actifs des infrastructures critiques, permettant de filtrer et chiffrer leurs
communications. Durcie, elle sera conçue de façon à être très résiliente aux cyberattaques et
aux pannes matérielles ou logicielles qui pourraient impacter la sûreté de fonctionnement et
les processus pour la maintenir en conditions opérationnelles et de sécurité, dont les mises à
jour, devront être transparents pour la production protégée. En outre, le déploiement et la
configuration des différentes instances du logiciel se feront de façon globale, avec une
approche accessible pour les métiers non experts en cybersécurité.

Par PARSEC

Sur le même sujet

L’identité auto-souveraine

L’identité auto-souveraine

(Self-Sovereign Identity - SSI) Qu’est-ce que l’identité ? Une identité est propre à chaque individu et elle évolue avec lui tout au long de sa vie. L’identité est garantie par un tiers de confiance, généralement l’État et regroupe un ensemble de données qui...